MENU
Connexion
Inscription

Catherine Delorme

 

Catherine Delorme...

 

De la peur du changement à l'ouverture vers l'amour, un virage à 180 °...

 

A l'âge de 30 ans je vis des bouleversements dans ma vie. J'avais tout investi dans l'extériorité : mon travail dans l'immobilier, ma passion pour la musique, tout a basculé. Un licenciement suite à une restructuration de l'entreprise, l'arrêt de la musique, la venue de mon premier enfant... Je perds mes repères, je me sens seule et isolée malgré la famille, frustrée car, au fond, je me sens vide et je ne sais pas qui je suis.

Je décide de faire un travail thérapeutique mais je veux comprendre  la psychologie et le fonctionnement de l'être humain car je ne veux pas me laisser simplement enfermer dans la camisole chimique des anti-depresseurs et me perdre totalement. Je sais ce que c'est que la dépression : j'ai vu les ravages qu'elle a pu faire dans ma famille lorsque j'étais adolescente et j'ai aussi vécu de nombreux épisodes.  En 1992, je me forme à la thérapie centrée sur la Personne de Carl Rogers qui soutient mon chemin de développement personnel. Cette approche bienveillante m'aide à prendre soin de mes blessures, de mes manques et de mes conditionnements. Je m'éveille petit à petit à qui je suis mais que de chamboulements intérieurs !  En 1996 je poursuis avec le focusing d'Eugène Gendlin , un collaborateur de Carl Rogers qui met l'accent sur la manière dont parle le corps pour libérer notre histoire. Cette connexion à mon corps plutôt que mon mental induit une libération profonde de mes blocages. C'est comme si le rideau se levait et que je voyais enfin la beauté et le sens de la vie et de ce qui m'habite.  Je laisse de la place à mon être  emprisonné de longues années par mon ego et mes systèmes de défense qui me coupaient des autres et de moi-même. Depuis 1996 je donne des consultations thérapeutiques aux individus en recherche d'eux-même. Je me forme à l'EFT (Technique de libération émotionnelle) pour compléter ma formation et mieux gérer les blocages et les traumatismes.

Ma formation dans l'accompagnement de l'être humain se poursuit avec de très belles rencontres. Des enseignants inspirants comme Gérard et Bernadette Lamboy mes formateurs en Approche Centrée sur la Personne et Focusing, Shiv Sharan Shing, mon professeur de kundalini-yoga, Charles Raphael Payeur et son enseignement de l'hermétisme chrétien, Patrick Torre et le yoga du son, Eric Baret, Daniel Odier, Suddheer Roche, Chris Levavasseur, Dominique Vincent, Sarita, mes enseignants de tantra, Hedy et Humy Schleiffer pour la méthode Tikkun et l'accompagnement des couples, et d'autres encore...

Mon couple ne résiste pas à tous ces chamboulements. Je vis trop de frustrations affectives, je n'arrive pas à m'épanouir à 2, je ne me sens pas comprise ni accompagnée dans tous ces changements. En 1998, pleine de peurs, je tente le Tantra ! C'est une révélation. J'enlève des couches supplémentaires de protection pour me révéler encore et m'ouvrir à l'amour. Ce processus vient me chercher dans mes profondeurs. J'y découvre un terreau fertile pour laisser germer le sacré qui vivait au fond de moi mais qui ne trouvait pas d'écho dans la religion.  Je peux enfin me réconcilier avec ma sexualité blessée et la relier à l'amour. Elle ancre le spirituel dans le charnel et donne corps au mystère de la vie qui me traverse et m'élève. Je me sens vivante et libre, la dépression fait place à la joie et à la sérénité.

Le tantra est un travail très puissant qui ne fait pas dans la complaisance. La thérapie psycho-corporelle m'a beaucoup aidée mais j'ai pu constater combien les stages étaient révélateurs de changements concrets dans ma vie, parce qu'ils me donnaient l'occasion d'expérimenter quelque chose de nouveau. Je devais sortir de mes ornières. Il est devenu évident que c'est ainsi que je voulais travailler : accompagner pendant les stages et hors des stages. L'animation des stages a démarré en l'an 2000. Cela s'est fait presque malgré moi... J'ai pu voir et apprécier les changements chez les participants de mes ateliers. Certains couples continuent à travailler avec moi depuis plusieurs années car ils ont compris eux aussi les bienfaits de cette démarche pour leur couple.

En 2002 je poursuis ma voie spirituelle et corporelle avec le kundalini-yoga.

Je suis convaincue que c'est par l'apprentissage que nous incarnons les changements dans notre quotidien et non par l'analyse. C'est ce qui me pousse à partager mon travail car j'ai l'idée de contribuer à ouvrir les consciences, partager l'amour qui existe en chacun et faire en sorte que le couple, tellement malmené de nos jours, trouve son épanouissement et sa stabilité. J'ai le sentiment que c'est ma mission, et c'est en tout cas ma passion !

Depuis 2004, JEROME, MON COMPAGNON DE ROUTE, explore cette conscience d'amour au quotidien avec moi. Nous partageons notre expérience avec les couples car elle nous porte, nous enrichit et nous soutient. Redonner aux autres ce qui nous porte donne du sens à notre couple. C'est un terrien bien ancré qui travaille dans un monde très masculin lié à la construction. Sa manière de diriger ses collaborateurs a évolué avec son ouverture et il a appris à mettre des scratches sur son armure pour pouvoir naviguer du féminin au masculin avec plus d'habileté ! Sa présence dans les stages apporte un équilibre. Il est le témoin de notre relation et de notre expérience et un soutien pour les hommes.

Il fait également un travail sur lui, en thérapie, avec des groupes hommes comme le MKP (nouveaux guerriers), ou des groupes de tantra homme. Nous avons suivi plusieurs stages en tantra pour couples, la thérapie Imago ou Tikkun pour tout ce qui touche à la communication au sein du couple.

De mon côté, je continue toujours et encore à travailler sur moi et à me former. Je suis une chercheuse et j'aime aller au fond de moi pour aller y puiser toutes mes ressources et épanouir ma créativité. Ce que j'offre aux autres est en cohérence avec mes expériences de vie et ce qui m'anime. Je me laisse guider par la conscience divine pour instaurer de la fluidité dans ma vie et dans mon travail.