MENU
Connexion
Inscription

Retour au blog

LE SACRE DANS LA RELATION DE COUPLE

COUPLE SACREDepuis plusieurs années, je propose aux couples d'instaurer le sacré au sein de leur relation et dans leur intimité à travers les stages de tantra.

Lorsque nous discutons ensemble de leurs attentes par rapport aux stages proposés et à cette relation au sacré, les réponses sont bien différentes.

Pour les femmes qui sont plus axées sur l'amour et sur le processus qui permet de s'ouvrir à cette dimension, le sacré est une voie, un chemin qui les connecte à leur être profond. C'est un espace qui va inclure, le savoir être, la présence, et la capacité d'accéder à un lien plus profond et nourrissant. C'est une manière d'établir une connexion particulière avec leur partenaire, la recherche d'une communion d'âmes. Même si elles ne savent pas toujours comment les amener dans cet espace, cela leur parle intuitivement et elles savent que c'est ce chemin là qui les mènera à ce qu'elles désirent. Elles en porte le goût et la saveur ! (Saveur ici se rapporte au savoir inné et non acquis)

Pour les hommes qui sont plus axés sur le faire et les objectifs à atteindre, le sacré n'est pas leur porte d'entrée parce qu'ils n'ont pas forcément facilement accès à leur intériorité et à leur être. Ce n'est pas quelque chose de concret, de quantifiable et souvent ça ne leur parle pas du tout. Ce n'est pas ce qu'ils recherchent au premier abord. Ils ont d'abord envie d'entendre ce qu'ils peuvent améliorer dans leur relation pour se sentir plus en confiance et procurer plus de plaisir à leur partenaire. Ils sont plus en recherche de solutions concrètes et de savoir-faire. Bien souvent, les arguments avancés par leur partenaire pour les inciter à suivre cette voie sont trop flous pour eux et ne les convainc pas toujours. La discussion que nous avons ensemble est nécessaire et clarifie l'engagement de chacun à explorer une nouvelle voie qui va prendre en compte les besoins de chacun. Au final, la rencontre aura lieu, même si les partenaires l'abordent par des voies différentes mais complémentaires.

Parfois ce sont les hommes qui entrainent leur partenaire sur ce terrain mais c'est assez rare.

L'expérience dans laquelle j'emmène les couples va leur permettre de sortir de la performance et des jeux de leur mental pour explorer la rencontre. La rencontre de soi et la rencontre de l'autre au sein d'un environnement sécure qui permet au coeur de s'ouvrir. Nous allons établir plusieurs formes de contacts : avec le regard, avec les mains, le corps pour petit à petit créer ce à quoi ils aspirent l'un comme l'autre : être en connexion.

Le mental et l'ego ne nous emmènent qu'à la périphérie de nous-même. Ils nous permettent d'être en contact mais pas en connexion car pour être en connexion, il faut accepter d'être vulnérable. Ce n'est pas toujours confortable de se sentir vulnérable et beaucoup le confondent avec la faiblesse. Sans cette vulnérabilité la connexion à l'amour et au sacré ne peut avoir lieu.

Le sacré se cache au coeur de cette connexion car la connexion engage le coeur, l'être et l'âme. Lorsqu'elle a lieu, chaque partenaire est profondément touché car il accède enfin à un espace particulier dans lequel la vie peut se mettre en mouvement et faire tomber les barrières. C'est émouvant d'oser se montrer à l'autre sans armure mais cela fait peur, c'est pour cela que nous les maintenons. De l'autre côté de nos barrières, il y a l'inconnu, l'émotion, l'accès au ressenti et au subtil. C'est délicat, fragile et cela demande du respect, de l'écoute, une extrême bienveillance.

Si j'accède à ma vulnérabilité comment l'autre va-t-il venir me rencontrer ? Va-t-il ou va-t-elle le faire comme dans la vie quotidienne, c'est à dire avec le mental, sans beaucoup d'attention ni de présence et peut-être d'une manière une peu "brut de décoffrage" ? Au quotidien, lorsque chacun à la tête dans le guidon et est occupé à 100 à l'heure, nous ne prenons pas vraiment soin de la manière dont nous sommes en relation. Nous sommes le plus souvent en mode automatique, action/réaction, sans trop prendre le temps. A certains moments, l'armure est nécessaire pour faire face au manque de conscience, à la négativité ambiante, à la violence ou l'agressivité. Si je m'ouvre à ma vulnérabilité je risque de me prendre tout ceci de plein fouet, c'est une évidence.

L'amour, la vulnérabilité et le sacré ont besoin d'un environnement propice à l'ouverture. Le chakra du coeur est un très bon radar qui déterminera si l'environnement est propice ou pas. Il y a peu de place au quotidien pour l'ouverture du coeur ce qui fait que cette qualité d'ouverture est très peu explorée. Le coeur ne trouve pas sa place dans le temps linéaire. C'est un espace qui a besoin d'être créé et cultivé par les deux partenaires et pas seulement par l'un des deux.

Dans les stages, nous sommes dans un environnement particulier ou nous laissons de côté le quotidien pour créer avec chaque participants et participantes cet espace particulier. Tous s'engagent à en prendre soin pour que chacun puisse faire l'expérience de l'ouverture en se sentant en sécurité.

Préparer l'environnement et s'ouvrir au sacré nécessite des ingrédients. C'est comme la recette d'un bon gâteau que chacun pourra préparer et déguster ensuite avec tous ses sens : la vue, l'odorat, le gout, le toucher, l'ouïe (oui oui... tout le monde fait mmm... quand c'est bon !).

Chaque couple sera créateur de cet espace selon ses possibilités, son vécu, ses compétences. Cette créativité est liée au "sa - crée". Le sacré n'est pas à trouver à l'extérieur mais dans la capacité à aller chercher à l'intérieur de soi ce qui est vivant, vibrant. Le désir, le plaisir, l'envie sont également les ingrédients de la créativité. Quelque chose en nous crée, et cela ne vient pas de notre mental ou de notre intellect ou de notre ego. "Ca" crée à l'intérieur de nous. Ce "ça" fait partie du Grand Mystère, de la Consicence, du Divin.. appelons le comme bon nous semble. C'est quelque chose qui élève notre conscience, notre vibration.

Pour moi le sacré définit ce qui soutien le monde ou l'univers, c'est à dire l'amour. Christiane Singer, les derniers jours de sa vie, disait . "lorsqu'il n'y a plus rien, lorsque les barrières tombent, il ne reste que l'amour..." Cet amour là est créateur, générateur de vie et nous baignons tous dedans. Lorsque nous le dévoilons au sein de la relation de couple, ce sacré est comme un socle, quelque chose sur lequel nous pouvons nous appuyer pour traverser les aléas de la vie, prendre soin de soi, de l'autre, en établissant une qualité de contact qui va nous permettre d'y goûter consciemment. Même si nous l'oublions parce que nous avons mille choses à faire, nous savons que c'est là et qu'il suffit de peu de choses pour rétablir la connexion.

Le sacré tel que je l'évoque est celui que je ressens, que j'expérimente et que je partage dans mes stages. Il est relié à la simplicité, à ce qui est naturel et authentique en nous. Il me connecte au précieux de la Vie qui est en toute chose et m'invite à prendre soin de mon environnement, des autres et de moi-même. Il n'a besoin que de ma conscience, de mon ouverture et de mes sensations car il se manifeste à travers mes sens, non à travers mon mental. Lorsque le coeur s'ouvre, tout devient simple, fluide et plaisant.

Prochain stage d'initiation au tantra pour couples :

Les 4 & 5 juin à Chemin près de Martigny en Suisse

Votre tour à commenter
Votre Nom
Adresse e-mail
  • Commentaire

Les archives

Mesdames, pourquoi aimeriez-vous tant qu’il change ?

    Extrait du livre "La femme initiatrice dans la relation amoureuse" ... La femme devrait apprendre...

27 avril 2017

0

WEB CONFÉRENCE GRATUITE

NOS SECRETS POUR INTENSIFIER L'AMOUR ET L'INTIMITE AU SEIN DU COUPLE, AU QUOTIDIEN Chaque couple mérite de...

19 février 2017

3

Sur le fil du rasoir…

Commencer nos rencontres par la salutation du coeur nous permet de nous poser et d'ouvrir un espace...

8 février 2017

0

Quand mon homme ouvre son coeur

Pendant l'animation de mes stages, je suis portée par l'énergie du groupe et mon taux vibratoire augmente,...

31 janvier 2017

4

Faire l’amour comme un processus méditatif

Je partage avec vous un texte d'Osho (1931 - 1990), maître tantrique hindou qui aborde le thème...

20 décembre 2016

2