MENU
Connexion
Inscription

1ressources endométriose

 

L'endométriose

 

J'ai moi-même souffert d'endométriose, ma mère également qui a dû subir une ablation de l'utérus. De mon côté elle s'est apaisée lors de la ménopause et la prise de progestérone a dissout les douleurs. J'ai pu avoir 2 enfants mais j'ai dû me faire déboucher les trompes pour que ça marche !

Voici donc quelques liens qui pourraient vous être utiles avec tout votre discernement. Ce n'est que de l'information

En Suisse :

Aroma Coach avec Chris Martin

Conseils en cas d'endométriose selon le Dr John Lee, article trouvé sur la page facebook de Josette Dafflon qui travaille avec la progestérone naturelle du Dr Lee

 En cas d'endométriose, de petits fragments (îlots) de la muqueuse utérine se dispersent dans l'utérus, puis migrent en quelque sorte vers les autres organes du bassin et peuvent également se greffer sur les parois de l'intestin et même sur celles du poumon. Pour des raisons que la médecine ne démêle pas toujours, ces îlots répondent aux oestrogènes de la même manière que les cellules de l'endomètre. Ils se gonflent de sang, provoquant des douleurs qui réapparaissent chaque mois. Pendant la grossesse les symptômes de l'endométriose régressent mais ressurgissent après l'accouchement dès que les règles reviennent. On peut donc en déduire que les concentrations élevées de progestérone durant la grossesse inhibent l'endométriose, laquelle est stimulée au contraire par les oestrogènes
En cas de cycle menstruel régulier, la production d'oestrogène s'élève à partir du 7ème au 8ème jour du cycle et chute en général la veille des règles. La production de progestérone quant à elle, commence après l'ovulation (aux alentours du 12ème jour du cycle), atteint des concentrations des centaines de fois plus élevées que celles des oestrogènes et chute abruptement un jour avant les règles. En se basant sur ce modèle on peut prescrire des doses progestérone bio-identique transdermiques en commençant le traitement le 8ème jour du cycle et en l'interrompant le 26ème lorsque le cycle comprend 28 jours. ce traitement s'avère dans bien des cas efficace l'objectif étant de trouver la dose de progestérone naturelle bio-identique en mesure de contrôler l'endomètre. Il faut compter plusieurs mois de traitement pour observer une amélioration environ 6 mois de traitement pour que le problème disparaisse.

Si vous avez des infos à partager concernant votre propre expériences, merci d'en parler dans les commentaires.