MENU
Connexion
Inscription

Retour au blog

Célébrer la joie d’aimer

Ce titre était le thème de notre stage de fin d'année. Ces 3 jours nous ont offert l'opportunité  de ralentir, d'explorer la lenteur dans les actes, le rythme et la rencontre au sein du couple. Les méditations du Vijnânabhaïrava tantra, le tantra de la connaissance suprême, nous ont accompagnées afin que chaque acte prenne du sens et s'inscrive comme une méditation. La joie d'aimer éveille le chakra du coeur. Pour que ce chakra s'ouvre et que l'amour rayonne, l'environnement est important. Nous avons donc crée un climat d'accueil et de ressourcement pendant ces 3 jours. Nous avons également pris conscience que l'amour ne va pas forcément de soi et qu'il demande une certaine forme d'apprentissage. Je me suis inspirée du livre d'Eric Fromm qui m'est tombé entre les mains 3 jours avant le stage, "L'Art d'aimer". En lisant l'introduction, les bases d'une saine réflexion étaient posées et je vous en livre quelques passages :

"L'amour est-il un art ? En ce cas il requiert connaissance et effort. Ou bien l'amour est-il une sensation agréable, dont l'expérience est affaire de hasard, ce dans quoi l'on tombe si la chance nous sourit ?

Eric Fromm part du principe que la plupart des gens penche pour le 2ème cas et donc que l'amour ne nécessite pas d'apprentissage. De plus, l'amour n'est pas non plus édifié à sa juste place. Je le cite :

"Pour la plupart, le problème essentiel de l'amour est d'être aimé plutôt que d'aimer, être capable d'amour... Le problème de l'amour est un problème "d'objet" et non un problème de faculté. les gens pensent qu'il est simple d'aimer mais qu'il est difficile de découvrir le "bon objet" à aimer - ou qui les aimera... Toute notre culture se fonde sur un appétit d'achat, sur l'idée d'un échange mutuellement profitable... ainsi 2 personnes tombent-elles amoureuse lorsqu'elles ont le sentiment d'avoir découvert le meilleur objet disponible sur le marché, compte tenu des limitations de leur propre valeur d'échange.... la 3ème erreur amenant à supposer que l'amour ne s'apprend pas réside dans la confusion entre "tomber" amoureux et ETRE en état d'amour... les personnes prennent l'intensité de l'engouement, cet état d'être "fou" l'un de l'autre, pour une preuve d'amour, alors que cela ne fait que révéler le degré de leur solitude intérieure..."

Le cadre étant ainsi posé, nous nous sommes donc donnés à cette énergie d'amour qui nous rend vivant, accueillant, ouvert et rayonnant. Le Tantra est un excellent moyen de remettre les pendules à l'heure.

J'ai beaucoup de gratitude pour ces couples qui ont partagé ce laboratoire d'alchimie amoureuse pendant ces 3 jours. Merci de semer les graines autour de vous pour que les consciences s'éveille et que 2012 s'inscrive comme l'année de l'éveil à l'amour.

OM SHANTI OM

Votre tour à commenter
Votre Nom
Adresse e-mail
  • Commentaire

Les archives

Différence entre le besoin et le désir au sein du couple

Il y a souvent confusion entre désir et besoin sexuel au sein du couple. L'un ouvre la...

6 November 2020

0

Revenir à nos fondations, renforcer notre sécurité intérieure

Bonjour,   Je partage avec vous une méditation qui permet de revenir à nos fondations de base...

18 August 2020

0

Emotions et sentiments comment éviter certains conflits au sein du couple

Voici une vidéo qui vous permet de faire la différence entre les émotions et le ressenti au...

19 April 2020

2

Le tantra comme art de vivre du couple

Je repartage avec vous le podcast que mon amie Anne Ghesquière, fondatrice du magazine FEMININ BIO, m'a...

20 March 2020

0

L’Alchimie amoureuse

Nous partageons avec vous une conférence que nous avons donnée lors du festival "Terres féminines" à Besançon...

27 November 2019

0