MENU
Connexion
Inscription

Retour au blog

FAIRE grandir L’AMOUR de manière divine…

Nous rêvons tous de laisser perdurer la flamme de la passion dans nos relations amoureuses, mais passé quelques semaines, quelques mois ou quelques années, le désir a tendance à s’émousser. Chez de nombreux couples établis depuis plusieurs années les habitudes ont pris un pli dont il est difficile de se défaire. Les partenaires en parlent entre eux mais le dialogue ne fait que mettre en lumière les différences sans apporter beaucoup de solutions. Le découragement s’insinue petit à petit jusqu’à geler parfois complètement toute tentative d’approche.

Etre amoureux est une question d’attraction et d’hormones, le désir sexuel est là car nos hormones entretiennent le rêve de l’autre et l’anticipation du plaisir à se rencontrer. Lorsque la réalité prend le pas sur le rêve, que les personnalités se dévoilent, que les habitudes ont pris leur place, pouvons-nous continuer à anticiper le plaisir de rencontrer l’autre dans notre imaginaire ?

Oui, nous pouvons continuer à cultiver le plaisir de rencontrer l’autre. Faire du sexe est naturel mais a ses limites,  faire l’amour s’apprend. Et oui, ne vous en déplaise ! C'est le constat fait par tous les couples qui participent à nos stages. Ces apprentissages permettent de sortir du mode "automatique" pour explorer une manière plus consciente d'aimer et se rencontrer.

L’amour est dans toutes nos cellules, nos organes, notre corps et notre vitalité. Notre corps en est le dépositaire. C’est donc par lui que nous allons passer pour qu’il se déploie. Le Tantra nous apprend à délier notre corps, sortir de nos rigidités mentales, de nos conditionnements pour que notre vitalité ensemence le corps, le coeur et l'esprit. Nos perceptions de nous-même s'affinent, nos ressentis s'amplifient, notre présence s'intensifie pour que l'amour nous indique le chemin de la rencontre. Nous sommes au service de l'amour. Nous allons voir que notre énergie est toujours disponible si nous savons l’éveiller. Nous pourrons même jouer avec cette énergie pendant de longs moments avec notre partenaire sans nous épuiser, bien au contraire, parce que nous nous accordons avec ce qui est là en étant détendus, relaxés, ouverts. Cela ne demande pas d'effort, ça coule, ça circule, ça nous porte, nous transporte... Il suffit de s'abandonner, de s'ouvrir, de laisser faire et l'énergie nous emmène.

La sexualité tantrique n’a pas le même but que la sexualité que nous pratiquons habituellement. La sexualité que nous pratiquons est une sexualité de décharge. Nous utilisons l’excitation pour tendre vers  un orgasme explosif qui décharge les tensions corporelles accumulées pendant la montée de l’excitation. Chez certaines personnes, la dictature de l’orgasme transforme la rencontre en devoir… ce qui n’est plus très excitant ! Je rencontre énormément de femmes en panne de désir sexuel et de plus en plus d’hommes qui ne veulent plus privilégier la performance et s’essoufflent à vouloir donner du plaisir à leur partenaire.

Le Tantra privilégie l’ouverture du sexe, l’ouverture du corps, du cœur et l’abandon total à ce qui est présent.  Il n’y a aucun but à atteindre. L’énergie sexuelle est canalisée pour que le corps devienne orgasmique. La montée orgasmique se fait par paliers avec des moments d’intensité comme des moments de creux, telles les vagues de l’océan. L’orgasme n’est plus un but à atteindre mais devient un état global dans lequel nous baignons. Dans cet état d’être, le corps et le mental se réconcilient et cet état d'unité facilite la circulation de l’énergie sexuelle. Le mental sert alors à écouter le corps, à repérer les mouvements intérieurs de  l’énergie sexuelle. Le mental ne fait plus qu’un avec le corps, devient plus méditatif car uniquement dans l’instant présent, sans passé, sans futur, en total accord avec ce que nous vivons. Nul besoin de fantasmer sur une situation plus excitante pour appeler le désir et attiser les sensations, tout est là, en harmonie.

Le décrire est difficile car si vous ne l'avez pas expérimenté cela ne vous parle pas vraiment. Avoir le courage de vous lancer dans l'aventure vous donnera des clés concrêtes pour donner une dimension plus profonde à vos rencontres. Vous allez enfin pouvoir accéder à cet état de communion dont vous rêvez. C'est un cadeau à vous faire, un investissement pour nourrir l'espace de votre couple et faire durer le plaisir.

Et vous, avez-vous déjà expérimenté un stage de tantra pour les couples ? si oui, quels en ont été les bénéfices pour vous ?

Merci de vos partages

Catherine Delorme

www.espacetantrayoga.com

Prochain stage proposé en Suisse :

L'art d'aimer de manière divine, du 1er au 3 juin à Chemin près de Martigny

Prochain stage proposé au Québec :

Grandir en amour avec le slow-sex, du 18 au 21 octobre à Ripon

Ce texte est extrait du livre : Tantra pour couples, tisser l'amour au quotidien

  1. Lulu dit :

    Très bel extrait! Merci! Ca m’apporte de la clarté.
    Le problème longtemps j’ai cherché à pratiquer la sexualité sacrée sans me réapproprier ma sexualité animale pas forcément agréable à regarder en face.. Heureusement j’ai une femme qui m’y a aidé. Le monde à l’envers. Une vraie femme sauvage mais pas que. Sans elle je me serais remis dans un conditionnement « La sexualité ne doit être que sacrée que intellect que mental ».. Et notre sexualité se serait éteinte, plus de feu. Une grosse erreur. Merci à elle, Merci aux femmes. Merci Catherine.

 
Votre tour à commenter
Votre Nom
Adresse e-mail
  • Commentaire

Les archives

JE VEUX UNE VIE PLUS ORGASMIQUE

Le journal FEMININ BIO m'a demandé d'écrire un article sur le thème de l'énergie, sujet du nouveau...

1 octobre 2018

1

FAIRE grandir L’AMOUR de manière divine…

Nous rêvons tous de laisser perdurer la flamme de la passion dans nos relations amoureuses, mais passé...

20 février 2018

2

L’appel de la femme sauvage….

Nous avons toutes en nous une puissance d'amour et de créativité qui mérite d'être développée. Cette puissance...

16 février 2018

0

Hommes – Femmes mode d’emploi

Et oui, nous sommes différents ! Si nous voulons nous comprendre et que nos efforts à maintenir...

8 décembre 2017

0

C’est quoi être un homme ?

J'ai eu le privilège d'accueillir 22 hommes dans le séminaire de ce WE, sur le thème "l'art...

13 novembre 2017

0