MENU
Connexion
Inscription

Retour au blog

Quand mon homme ouvre son coeur

Pendant l'animation de mes stages, je suis portée par l'énergie du groupe et mon taux vibratoire augmente, ce qui me permet d'être à l'écoute de ce que l'énergie du groupe génère. Mon outil de travail c'est mon corps et les perceptions qui émanent de mon coeur : l'être domine au profit du faire.

Quand le stage se termine, je sens cette vibration particulière me quitter petit à petit avec la sensation d'un soufflé qui se dégonfle après la sortie du four. Le jour suivant, c'est une sorte de mini dépression qui m'envahie et je marche au ralenti. J'essaie de ne pas trop me laisser happer par toutes les tâches à faire qui ont vite tendance  à me prendre la tête. J'ai besoin de prendre mon temps, de rester connectée à mon intériorité.

Lorsque je retrouve mon homme en fin de journée, je sens très nettement nos différences d'énergie. Lui lancé à toute allure dans le faire et moi encore imprégnée de tout ce que nous avons vécu dans l'être pendant le we.

J'ai appris à accueillir ces différences de rythme en prenant du recul. Avant ça me stressait, ça m'énervait et je me refermais. Maintenant que j'ai confiance en ses capacités d'ouverture,  je lui expose simplement que je sens cette agitation et que j'ai envie de prendre du temps avec lui pour pouvoir l'accueillir et avoir du plaisir à être avec lui.  Nous prenons donc le temps de nous poser et de prendre un thé comme pour faire une transition entre le faire et l'être.  Petit à petit, côte à côte, tout en parlant de notre journée respective, nous nous recentrons, nos respirations s'harmonisent.

Quand il a la tête dans le guidon et que son mental est encore accaparé par tous les problèmes qu'il a régler, les solutions à trouver... il ne sent rend pas compte qu'il est complètement déconnecté de lui-même. En lui faisant remarquer que nous ne sommes pas dans le même rythme et que ça me ferme,  la transition se fait très vite car il connait bien maintenant le chemin de son coeur. S'il doit fermer cet espace dans son travail et remettre son armure pour confronter l'extérieur, la maison est le lieu où il peut la laisser tomber et passer à autre chose.

Ensuite, lorsque nos rythmes commencent à s'harmoniser, nous nous retrouvons pour un câlin du coeur. Je ressens l'ouverture de son coeur comme un cadeau. Je me sens accueillie et aimée, je le sens présent à lui-même dans cet espace et présent avec moi, la connexion a lieu. Nous goûtons à ce moment  et même si nous échangeons des paroles, la tendresse transparait et nous retrouvons une nouvelle vitalité.

Nous échangeons alors à propos de nos ressentis respectifs par rapport à notre journée. La conversation prend plus de profondeur et nous nous rencontrons dans notre vulnérabilité. Nous nous sentons entendus, soutenus.

Cette connexion du coeur est le sésame. Quand elle est là, la complicité nous accompagne dans cette fin de journée et c'est délicieux de sentir ces retrouvailles. C'est vraiment savoureux de sentir que nous sommes tous les deux dans cet espace du coeur et qu'il est nourri. C'est rassurant, apaisant et ressourçant.

Merci de savoir si bien retrouver le chemin de ton coeur pour me recevoir...

Catherine Delorme & Jérôme

Stage d'initiation au tantra pour couples :Intensifier la connexion du coeur les 6 et 7 avril 2019 à Chemin-Dessus

Formation au tantra pour couples : "Prendre soin de son couple et intensifier la magie" du 28 février au 3 mars + du 19 au 22 avril 2019

Stage d'été à Corfou : "Renforcer l'espace du coeur, vivifier l'espace du couple" du 20 au 27 juillet 2019

Stage au Québec : "Intensifier la connexion du coeur" du 13 au 16 juin 2019 à Ripon

 

  1. Ilinca dit :

    Touchée en plein centre! merci Catherine pour ce partage. je lis ce message que maintenant… tiens donc!!! Pas plus tard qu’hier je me suis réjouie de rentrer et de retrouver mon doux et tendre…. et coup de théâtre nous étions deux dans le faire.. géniale ambiance! je suis juste assez fière de moi quand même parce que j’ai pu assumer juste ma part de responsabilité! a suivre!!!!

  2. Virginie Sberna dit :

    Merci pour ce partage, c’est ce que je sens parfois sans pouvoir le dire aussi clairement 🙂
    Je me réjouis de le partager plus loin avec mon conjoint.

  3. Bianca dit :

    Cet article est merveilleux parce qu’il définit ma vision du bonheur. C’est ainsi que depuis toujours je concevais l’amour. C’était mon choix…qui était devenu notre choix avec mon mari. Je ne suis pas carriériste parce que pour moi, le plus beau salaire d’une femme c’est d’avoir le privilège de voir grandir ses enfants à chaque minute, et d’accueillir son amour afin de partager cet échange décrit ci dessus. Je croyais sincèrement qu’il fallait pour cela 2 pôles différents…un actif extérieur, un créatif intérieur. Mais ce qui ne voulait pas dire enfermement dans chaque pôle. Mais ça n’a pas marché…alors je suis allée chercher à l’extérieur une énergie du faire pour avoir de la valeur au yeux de mon mari. Mais l’avoir n’ était pas ma destinée … être pour moi signifiait famille et harmonie amoureuse. Alors ce fut encore pire parce qu’à l’extérieur j’agissais comme à l’intérieur….je savais pas, ne comprenais pas comment faire autrement. Mais quand à nouveau je suis revenue à l’intérieur…ça résonnait plus pareil…quelque chose était cassé en moi….j’étais complètement perdue et j’ai plus supporté du tout la demi mesure dans mon couple. Aujourd’hui je n’ai plus du tout de repères parce que ce pourquoi j’existais m’a été repris et ce a quoi j’aspirais ne m’a pas inspirée …ni comblée. Ne peut- on pas avoir famille et amour de l’intérieur quand on est une femme moderne dans cette société qui sectarise la femme au foyer comme inutile , bonne à rien, entretenue, plus reconnue législativement ? Le souci quand l’être existe par de petites choses toutes simples qui créent les grandes ouvertures, il n’est pas respecté parce que sa valeur devient invisible …le salaire d’une telle femme est tout aussi important et garanti également l’ équilibre des besoins( les plus importants je pense)

    • Réjane dit :

      Bravo Bianca de cette belle authenticité qui de plus montre la vérité. Nous subissons encore la domination du modèle patriarcale alors qu’on nous bassine avec des lois sur une prétendue égalité. Tout reste à faire dans ce monde où les vrais inutiles gouvernent.

 
Votre tour à commenter
Votre Nom
Adresse e-mail
  • Commentaire

Les archives

Quand il m’honore de sa présence

Pour un homme, sortir d’une sexualité basée sur la survie de l’espèce et la décharge orgastique demande...

20 mars 2019

0

L’amour et la sexualité du point de vue du tantra

Extrait du livre des secrets /Bhagwan Shree Rajneesh Pour Shiva, le sexe n'est pas une chose condamnable....

15 mars 2019

0

J’ai envie d’elle mais elle se ferme, pourquoi ?

La question revient souvent dans les stages de tantra pour les couples que nous animons. Il est...

6 mars 2019

0

Quand le sexe et le cœur s’abandonnent à l’amour…

Lorsque j’imaginais faire l’amour dans ma jeunesse, je m’imaginais une rencontre hors du commun qui allait me...

21 février 2019

2

Quand mon homme ouvre son coeur

Pendant l'animation de mes stages, je suis portée par l'énergie du groupe et mon taux vibratoire augmente,...

12 février 2019

4